PROJETS EN ÉTUDE

EXISTANT

LE PROJET

Rénovation et extension d’une longère au lieu de maison individuelle (49 Angers)

L’existant :

La maison existante est très sombre, les pièces sont en enfilade et il manque d’espace. Elle comporte également des dépendances ou des anciens locaux destinés aux animaux : étable, soues à cochons… Mais cette propriété a aussi énormément de charme, avec une cour orientée Sud sur l’avant et un très beau jardin ouvert sur la campagne à l’arrière. Elle est bien située aux portes d’Angers, et comporte un énorme potentiel.
Le défi : rénover, transformer, restructurer, moderniser, réhabiter, redécorer, agrandir…
Le thème des clients : « campagne chique »
Le projet :
Réhabilitation de l’ancienne dépendance pour y installer une suite parentale composée d’une grande chambre ouverte sur le jardin, avec vue sur la piscine, d’une salle d’eau et du dressing de Madame.
Transformation des soues à cochon pour la réalisation du dressing de Monsieur dans le prolongement de la suite, un pool house, un local technique pour la future piscine, et un rangement pour les parasols et bains de soleil.
Restructuration du corps principale de la maison existante. Créations d’ouvertures entre les différentes pièces pour une plus grande fluidité des espaces. Percements de la façade arrière pour la création de vues sur le jardin.

Une ancienne imprimerie située sur les bords de l’Oudon devient un restaurant

49 SEGRE

L’existant :

Une ancienne imprimerie située sur les bords de l’Oudon, à proximité immédiate des rues piétonnes.
Le défi : Transformer ce lieu en restaurant
Le projet : L’idée est de créer un lieu atypique, qui garde les codes de l’ancien atelier d’imprimerie et qui permet de profiter de la présence de l’Oudon.
Le lieu est largement ouvert sur une terrasse de plain pied avec le restaurant, et surplombe l’Oudon. Cette terrasse permet d’agrandir la surface d’accueil en été, mais surtout de faire profiter les clients d’un havre de paix en pleine ville.
L’intérieur tire partie de la grande hauteur sous toiture pour créer une mezzanine sur une partie de la surface. Les poutres métalliques existantes sont laissées apparentes, un escalier métal, une verrière style atelier complètent ce côté industriel.
Du bois brut en sol, de la pierre apparente sur les murs, un bar en zinc ; Ces matières naturelles donnent un côté brut à ce projet, mais chaleureux.
Une voile d’ombrage habille la terrasse et lui donne un côté fantaisie et coloré.

Une maison des années 60 accueille un car parc

17 LA ROCHELLE

L’existant :Une maison des années 60
Le projet : Créer un car parc pour abriter deux voitures. Celui-ci vient s’implanter le long de la maison existante jusque la limite séparative.
L’ossature sera confectionnée en portiques métalliques. Un bandeau reprenant le thème persienné et gris bleuté des volets battants de la maison vient en habiller le tour.

Une maison à agrandir

44 PORNIC

L’existant : Une maison d’une quinzaine d’année, situé à proximité de la plage, sur un terrain spacieux et bien orienté.
Le souhait des clients : Agrandir le séjour, décloisonner, restructurer, moderniser…et créer un car parc pour deux voitures ainsi qu’un atelier de bricolage.
Le projet : L’extension du séjour vient s’implanter à côté de la pièce de vie actuelle. Le car parc s’implante naturellement à la place des stationnements existants à l’opposé.
Les deux extensions reprennent les codes de la maison existante ; toitures à deux pentes en tuiles, volume bas, afin de ne pas dénaturer l’ensemble bâti.
Un bardage en clin bois gris anthracite est proposé sur les volumes situés de part et d’autre de la partie existante afin de donner du caractère à l’ensemble.
De grandes baies vitrées style atelier agrémentent le nouveau salon en s’ouvrant complètement côté Sud, sur la terrasse et le jardin principal. Le décalage du volume permet d’optimiser l’ensoleillement et la luminosité, et de créer un deuxième jardin frais et tranquille à l’arrière. En effet, cet espace sera à l’abri des regards, du bruit et du soleil.

Une maison en bordure de Loire à agrandir

49 LE TOUREIL

L’existant :
Une maison en bordure de Loire, composée d’un volume d’habitation en perpendiculaire de la route, une dépendance et d’un grand volume sur l’arrière de la propriété avec un potentiel énorme.
Le souhait des clients : Agrandir la maison pour créer une cuisine avec vue sur la Loire. Rénover, restructurer la partie habitation et la dépendance.
Le projet : La nouvelle cuisine vient s’implanter le long de la clôture, car c’est d’ici que la vue est la meilleure sur le paysage ligérien. Le volume est réalisé en ossature et bardage en zinc naturel prépatiné gris anthracite. Les ouvertures, très nombreuses sont agrémentées de stores orientables, afin de profiter de la vue sans être vue des promeneurs.
L’intérieur est restructuré afin de créer des espaces ouverts, fluides, modernes et confortables.
Le projet reste dans l’esprit des lieux en terme de volumétrie, mais apporte une touche contemporaine grâce à ses matériaux.

surelevation-maison

49 AVRILLE

L’existant :
Une maison des années 60, profitant d’un volume surplombé d’une terrasse accessible à l’arrière.
Le souhait des clients : Rendre étanche la terrasse qui ne l’a jamais été, assainir le rez-de-chaussée qui est de ce fait très humide, et en profiter pour réaliser deux extensions de part et d’autre pour agrandir la partie cuisine et la chambre parentale.
Le projet : L’idée est d’implanter deux « boîtes »en toiture terrasse, afin de ne pas alourdir la maison existante et de laisser le volume principal de celle-ci en exergue.
Les extensions seront enduites de la même teinte que la maison afin de créer une continuité. Une terrasse sera conservée en partie centrale.

Construction d’une maison contemporaine

49 LE LION D’ANGERS

L’existant : Un terrain situé en lotissement, constructible de part en part sur chaque limite.
Les souhaits des clients : Une maison contemporaine, une pièce de vie intégrant une cuisine ouverte, une suite parentale en rez-de-chaussée et trois chambres à l’étage…
Le projet : Dégager un volume principal qui abritera la grande pièce de vie au rez-de-chaussée et les chambres à l’étage. Deux volumes se dégagent en rez-de-chaussée pour la suite parentale et la cuisine côté jardin.
Des casquettes permettent d’apporter les protections pluviale et solaire, et habille les façades en créant des lignes horizontales.
Une faille marque l’entrée de la maison et se prolonge jusqu’à l’arrière. Elle sera traversée à l’étage par une passerelle qui se prolonge par un espace détente réalisé avec un filet de trampoline. Cet espace profitera de toute la lumière du Sud et permettra d’apporter le soleil en partie centrale du rez-de-chaussée.